lundi 30 mai 2016

De Pihmilansik, à Brompton Falls, à Bromptonville et maintenant, arrondissement de Brompton - Sherbrooke, le chemin des Cantons en quatre étapes

 Par Louise Gauvin du bureau d'information touristique de Sherbrooke

Dès le XVIIe siècle, les Abénakis vinrent s'installer dans la région. Ils effectuaient souvent des voyages en canot sur la rivière Saint-François et s'arrêtaient pour se reposer et faire du portage. Ils nommèrent l'endroit Pihmilansik "là où les eaux tombent" et Pihmilosek "là où les chutes tourbillonnent".
Des pétroglyphes abénakis furent d'ailleurs retrouvés au parc de la Rive de Brompton en 1964. Ils seront retirés grâce à des explosifs et authentifiés par le Musée du Séminaire de Sherbrooke avant d'être confiés au Musée des sciences et de la nature de Sherbrooke.
En 1797, des loyalistes américains du Massachussetts, du Connecticut et du Maine vinrent s'installer sur ce qui est aujourd'hui le chemin de la rivière à Bromptonville. Leur présence ne fut toutefois légalisée qu'en 1801 et 1802 lorsqu'ils reçurent des terres, de la part de la British American Land Company, dans le nouveau ‘’Township de Brompton’’ né de la division du Buckinghamshire (*1792).
Sûrement la topographie des lieux et le cours de la Saint-François ont facilité l’implantation d’une communauté en aval de Hyatt’s Mills, devenu depuis peu, la ville de Sherbrooke (1802).

Comme le souligne Bertrand L. Nadeau, historien de la localité: «L'histoire de Bromptonville, c'est celle de la forêt». Plus tard dans les années 1850 à 1890, les Canadiens français ont suivi, en recherche d’emploi dans l’industrie du bois dont La Clark Mills qui fut l'un des moulins à bois les plus gros en Amérique du Nord de l’époque.
D’autres compagnies oeuvrant dans les pâtes et papier ont succédé dans les diverses vagues de développement, telles la Brompton Pulp and Paper, puis aujourd’hui la Kruger inc.
On doit la dernière impulsion économique à trois personnages, citoyens de longue date de Bromptonville, Edmund W. Tobin, Onésime Lambert et Félix-G. Ponton qui par leur influence, ont su apporter un nouveau souffle au développement.

La nouvelle ville vit s'ériger une nouvelle église en 1904, puis avec l'arrivée des religieuses de la Congrégation Notre-Dame et des frères du Sacré-Coeur en 1903 et 1905, Bromptonville
comptait deux institutions d'enseignement, et se dota deux ans plus tard d'un nouveau presbytère.
Bromptonville s’enorgueillit aussi de son patrimoine bâti qui est réparti en trois niveaux. Le premier niveau, autour de l’église néo-romane, est constitué d’un noyau de modestes maisons destinées aux ouvriers d’une usine du 19e siècle. Elles sont de style vernaculaire européen. Le deuxième niveau correspond aux années 1900 d’un autre quartier ouvrier, près de l’usine Kruger, et comprend des résidences de style néoclassique. Le troisième niveau comporte des résidences de style Queen Ann et Boom Town et relève de l’étalement urbain
 * 1792, le gouvernement impérial fait tailler en 93 « cantons » le territoire dénommé Comté de Buckinghamshire et désigne chacune de ces sections d'un nom emprunté à la carte d'Angleterre. C'est à ce moment qu'apparait la désignation de «Eastern-Townships».

ATTRAITS ET ATTRACTIONS

Maisons des arts et de la culture de Brompton
1, rue Wilfrid-Laurier, 819 846-1122
Située sur les berges de la rivière Saint-François, dans le parc de la Rive, la Maison des arts et de la culture de Brompton présente une architecture inspirée de l’ancienne gare et propose des panneaux d’interprétation qui rendent hommage à la riche histoire de ce site patrimonial. Tout au long de l’année, des expositions en arts visuels et des activités culturelles égayent la programmation. Vivez une expérience captivante au parc de la Rive! Regardez, sentez, écoutez… découvrez avec vos sens, au détour des sentiers. Arrêtez-vous un moment et émerveillez-vous de ce que la nature inspire. Profitez des aires de repos bordant la rivière Saint-François pour manger en famille.
(étape hors route du Chemin des Cantons)

Circuit patrimonial de l’arrondissement de Brompton : parcours bilingue de 2,1 km
Le circuit patrimonial de Brompton, à proximité du Chemin des Cantons, offre une expérience unique et gratuite aux visiteurs. Ce circuit s’adapte aux nouvelles technologies de l’information, sous forme de site web réactif, pour mettre en valeur le patrimoine bâti et l’histoire de la communauté. La Maison des arts et de la culture de Brompton constitue le point de départ du circuit. En téléchargement sur circuitbrompton.com

Sanctuaire Sacré-Coeur de Beauvoir, 675, côte de Beauvoir, 819 569-2535
sanctuairedebeauvoir.ca
Le Sanctuaire du Sacré-Coeur de Beauvoir est un lieu de pèlerinage dédié au Sacré-Coeur. Il offre une vue panoramique unique sur la ville de Sherbrooke. La chapelle en plein air accueille les personnes aux messes du dimanche (10 h et 11 h 30) lorsqu'il fait beau. Au fil des ans, une série de huit scènes de l'Évangile, que l’on appelle la Marche évangélique, a pris place dans les jardins. Un sentier de la paix traversant les plus beaux sites de Beauvoir est ouvert. Profitez-en pour vous recueillir en tout temps dans la magnifique et historique chapelle de pierre datant de 1920.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire